Mars tout en douceur avec Happy Life Box

 

A mon sens, je pense que la plus belle des réussites est simplement d’être heureux. Le bonheur est une plante comme une autre, qui demande à être cultiver avec patience, et amour. J’ai la certitude qu’avec un peu de temps, de la persévérance, nous pouvons tout à fait y prétendre et y parvenir.

Si sur notre chemin, il y a parfois quelques obstacles à surmonter, il y a aussi, toujours de jolies choses. Chaque jour, observons ce que nous connaissons d’un oeil nouveau. Cela peut être simplement une fleur d’hortensia séché sur une pile de livres, que vous avez aimé tant et tant de fois, à parcourir les pages afin de découvrir les trames qui en découlent. Ou, cette petite plante verte dans une jolie céramique, achetée sur le marché en fin de semaine, par une superbe journée ensoleillée, ou se mêlaient les fruits et les légumes,  le mimosa, les nombreuses tulipes, et bien d’autres fleurs de saison, celles-ci donnant un avant goût merveilleux de printemps. C’est ainsi qu’un jour, alors que je consultais mes courriels, c’est tout sourire que j’ai eu la chance d’échanger avec Jordana à propos d’Happy Life Box.

Nous connaissons tous je pense, le principe de box qui consiste, chaque mois, à recevoir de jolies choses, sur certains thèmes. Cependant, celle-ci est particulière, car cette box qui nous veut du bien est la première à nous proposer un coaching en matière de développement personnel.
Je dois avouer que si j’ai été à une période, abonnée à une box plutôt connu, dans les thématiques de la beauté et mode de vie, j’avais fini par m’en lassée. Par ailleurs, je suis désormais de ceux recherchant plutôt la simplicité, et souhaitant aller davantage à l’essentiel.
En revanche, je me suis trouvée curieuse par le concept présenté ici, et j’ai pensé qu’il vous intéresserait peut-être aussi.

A travers mes photographies sur Instagram, et les mots que je couche, j’aime souvent échanger avec vous au sujet de psychologie positive. Néanmoins, je n’ignore pas que cela n’est pas toujours facile,  dans certains cas, alors qu’il s’agit d’appliquer parfois certaines choses.
C’est en ce sens que la première Happy Life box arrive à point nommé. Moi même, je peine actuellement, à ne plus songer à toutes tâches que je dois effectuer dans le cadre de mon travail, de la matérialisation de mon projet, ou encore, des tâches du quotidien, de la vie personnelle, et m’accorder de vraies pauses, mettre le temps en suspend afin de me ressourcer. Si je vous parle au possible des petits riens de la vie qui rendent heureux,  des instants précieux, du temp qui passe, et autres sujets divers, il advient néanmoins, parfois, malgré tout, qu’il y a certains éléments dont nous avons un peut plus de difficulté pour nous en alléger.

Comme si un petit oiseau l’avait murmuré à l’oreille, l’Happy Life Box de ce mois de mars propose tout justement, de nous alléger, à travers 4 semaines de coaching doux et bienveillant. Grâce à Caroline, nous apprendrons peu à peu à faire  place dans notre esprit, dans notre intérieur, ou encore, notre environnement extérieur.

                                                                                                         *****

L’Happy Life Box de ce mois-ci se présente dans une boite colorée. Alors que nous l’ouvrons afin d’en découvrir son contenu, nous ouvrons un ruban dans la même lignée que les couleurs du packaging de la box. Ainsi défait, nous pouvons découvrir une petite introduction écrite par la créatrice, ainsi que la présentation de la coach du mois de Mars. Caroline a été formée en Inde à divers techniques, tel que le PNL, l’hypnose, le reiki, la respiration, et la visualisation.

« Tout est en vous, la clé est donc de vous apprendre à vous connaître, à vous respecter, vous écouter. Loin des méthodes de motivation à l’américaine, ma façon de travailler s’adapte à chacun en fonction de vos besoins »

Nous pouvons ensuite retrouver quatre livrets d’accompagnement, pour débuter semaine après semaine, ce coaching tout en douceur nous permettant de trouver les clés de notre bonheur, nous alléger du trop plein quotidien et lâcher prise. Dans le couvercle est accroché une petite affiche où nous pourrons annoté les moments où nous libérerons du temps pour nous.
Se trouve également un ravissant petit carnet à motif façon terrazzo de la marque L’Atelier 225, dont les produits sont fabriqués dans un petit atelier à Lyon.
Pour terminer, nous pouvons aussi retrouver une citation inspirante qui nous accompagnera, à mettre dans un cadre ou à accrocher avec du masking tape.

 

MD2A5351

🌿 Première semaine de coaching :

La première semaine commence. Nous pouvons ouvrir le première livret de la box, et avec lui, débuter le renouveau qui nous permettra de prendre du recul, apprendre à nous alléger de certains soucis que nous pouvons rencontrer.
Le thème ici sera de faire notre propre état des lieux, avec pour objectif de repérer et comprendre ce qui nous pèse. 
Pour commencer, nous faisons la liste de 10 choses environs qui peuvent possiblement nous oppresser. Puis, en dessous, dans deux cercles, nous indiquons les deux motifs principaux sur lesquelles nous nous ne concentrerons à présent. S’en suit un petit test à cocher.
Enfin, un petit challenge que j’ai trouvé sincèrement intéressant. L’objectif est de remplir jour après jour le petit carnet que nous avons reçu dans la box, 2 pages où nous pouvons dessiner et écrire.

Je suis une personne me questionnant à propos de ma vie régulièrement, effectuant quelques peu de régulières « mises à jour », me permettant de vivre consciemment, et d’identifier les soucis que je peux rencontrer. Ainsi, pour ma part, j’avais déjà entamé un certain cheminement. Ceci étant, j’ai pu me concentrer grâce aux deux bulles à remplir, sur les deux éléments sur lesquelles je devais principalement me focaliser. Ainsi, je dois désormais globalement mieux m’organiser, et m’accorder de vrais pauses, qu’il s’agisse de fin de semaine, de vacances, ou de moments dans la journée.
Je dois admettre que j’ai été hélas mauvaise élève en ce qui concerne le carnet, car je n’ai pas commencé le coaching dès le début du mois de Mars… Ainsi, je continuerais de remplir le petit carnet en avril, et je pense même peut-être continuer ce joli rituel! Cela rejoint le fait que je ne parvient pas à m’accorder de douces parenthèses afin de me ressourcer, que cela soit lire quelques pages d’un livre, me préparer une boisson chaude chaleureuse et réconfortante, ou simplement fermer les yeux pendant quelques minutes tandis que je met le temps en suspend.
Ainsi, je dois également mieux m’organiser globalement, afin entre autres, d’inclure des moments qui ne sont destinés qu’à moi. 

 

MD2A6443

🌿 Deuxième semaine de coaching :

Alors que la semaine suivante débute, nous pouvons ouvrir dès à présent le deuxième livret qui tournera autour du tri, l’objectif étant de se détacher matériellement pour enclencher le processus. Caroline nous présente ici étape par étape, une méthode pour trier efficacement, par exemple, dans notre dressing pour commencer.  A l’aide d’une série de trois étiquettes « Je garde », « J’hésite » et « Je donne », nous pourrons petit à petit différencier ce que nous  nous aimons et ce qui nous est utile, de ce que nous n’apprécions pas vraiment ou que nous utilisons finalement assez peu souvent. S’en suis quelques conseils consistant à modérer nos achats afin, de ne pas nous encombrer d’objets superflus. Enfin, pour aller plus loin, un exercice d’auto-hypnose vous permettant d’observer, objet après objet, ce que vous souhaiteriez sincèrement voir vieillir chez vous au fil des années.

Comme vous aurez pu le lire un peu plus haut dans cet article, je suis une personne un temps soit peu minimaliste, poursuivant l’envie d’une vie faite de petits riens du quotidien, des petites joies, de choses simples, et qui aime aller à l’essentiel tout en respectant les besoins qui me sont propres. Je n’hésite pas à faire plusieurs fois par an le tour de ce que nous avons pour faire le tri, laissant sa part à l’amoureux. Tout achat est mûrement réfléchi, et en ce qui concerne ma penderie, j’achète très peu de vêtements, et préfère m’offrir des pièces que j’aime vraiment qui iront facilement avec ce que j’ai déjà en ma possession. Néanmoins, comme cela est toujours bon à prendre, j’ai réalisé l’exercice d’auto-hypnose, que j’ai beaucoup aimé suivre. Je me suis sentie détendue, apaisée, et suite à celui-ci, j’ai su en mon fort intérieur ce dont je me séparerais prochainement ou lorsque j’aurais un équivalent me plaisant davantage. Je pense notamment à ma cloche en verre, ou à mon diffuseur d’huile essentiel.
Aussi, je pense pratiquer cet exercice d’auto-hypnose afin de faire le point sur divers propos, ou encore, lorsque je suis anxieuses, pouvoir identifier la cause et évacuer le stress.

Qu’il est bon de garder l’essentiel, être entourer d’objets beaux et utiles, de décorations dont nous ne nous lassons pas, de nos vêtements préférés, ou seulement les ingrédients et ustensiles que nous utilisons vraiment en cuisine! Un appartement désordonné peut-être source d’anxiété. Garder ce dont nous avons besoin et ce que nous aimons, et nous défaire de ce qui peut être superficiel, cela est apaisant; nous nous sentons ainsi bien plus léger.

 

MD2A6459 copie

🌿 Troisième semaine de coaching: 

Alors que la troisième semaine s’en vient, après avoir fait le tri dans notre cocon, nous ferons le tri en nous, avec pour objectif de nous détacher de nos croyances et idées reçues. Les personnes ayant une assurance sans failles sont bien rare, et il arrive bien plus souvent que nous manquions de confiance en nous. Dans un premier temps il nous faudra identifier ces certitudes que nous nous faisons parfois. Puis, chaque fois que ces convictions reviennent, la remplacer à l’aide d’une formulation plus juste. Ensuite, vient une partie sur le fait de ce faire des « films ». Etape par Etape, Caroline nous explique comment repérer les circonstances, comme pour la première partie, ainsi qu’encore une fois, les substituer par d’autres. Enfin, un petit test à propos de masque social où il nous faut entourer les réponses, où les résultats sont en dernière page, ainsi qu’un petit challenge. Pour cela, il nous faut prendre un bracelet que nous pouvons aisément retirer, et le mettre au poignet droit. Dès que nous nous faisons un « film », nous le changeons de poignet. L’objectif étant de le garder 30 jours sur le même poignet.

J’ai plus de difficultés pour ma part à vous faire un retour à propos de cette semaine, car, je l’ai trouvé un peu moins claire, et un peu plus dispersée que les deux premières semaines. La première partie m’a parlé, étant de ceux ayant peu de confiance en soi. Il m’arrive de connaître des moments de doutes dans la matérialisation de mon projet. Néanmoins, je finis toujours par aller de l’avant, et avoir des idées, des projets… J’essaie autant que possible de voir le bon côté des choses.
La partie où je me suis sentie plutôt bloqué est la suivante, en ce qui concerne le fait de ce faire parfois des « histoires. » Mais, peut-être tout simplement que je n’ai pas été récemment dans une situation où je pourrais ressentir de l’anxiété, qui m’amènerait à une telle réaction. Puis, vient le test du masque social, que j’ai trouvé véritablement intéressant. Côte à côte, les masque qui ressortent chez moi sont ceux d’une personne qui aurait tendance à être (trop) généreuse, et ayant des difficultés à s’accorder du temps pour soi. Puis, je suis une personne s’accordant difficilement le droit à l’erreur, qui fait son possible pour être, si ce n’est touché la perfection, être la meilleure possible.
Je retiendrais de cette semaine qu’il me faut plus souvent lâcher prise. Tout le monde à le droit à l’erreur, et, le tout est déjà de faire notre mieux. Aussi, m’accorder des temps pour me ressourcer, des moments rien qu’à moi.

 

MD2A6499

🌿  Quatrième et dernière semaine:

En cette dernière semaine de coaching, après avoir fait notre état des lieux, désencombrer notre intérieur puis avoir fait le tri en nous, afin d’atteindre un certain épanouissement et se sentir bien plus léger, l’objectif est maintenant de penser positif durablement et de ce simplifier la vie. Et, pour ce faire, notre coach Caroline nous apporte de nouveaux outils pour continuer doucement mais sûrement sur ce chemin, et garder de bonnes habitudes.
Dans ce petit mode d’emploi, Caroline nous explique tout d’abord à séparer ce qui dépend de nous, que dans toute relation qu’elle soit tantôt d’ordre professionnelle, ou privée, mieux vaut avoir bien fait ses 50 % à soi plutôt que de faire aussi la part de contribution des autres.
La sincérité également à de son importance, car, tricher avec soi ne peux point nous servir, alors, plutôt se poser quelques minutes afin d’essayer de déterminer si nous avons vraiment fait de notre mieux.
Dosons notre perfectionnisme, faire de son mieux, cela est bien, cependant cela ne doit pas être pour autant une source d’anxiété. Nous sommes humains, nul ne peut-être parfait.
Pour faire le point, un petit test à cocher est à notre disposition afin d’y voir plus clairement.
Enfin, pour terminer, un petit challenge où nous pratiquons à nouveau l’auto-hypnose. Chaque jour, choisissons une petite action puis réalisons cet exercice, afin de prendre du recul, nous détacher.

Voilà, après ce coaching semaine après semaine, nous voilà plus léger, libérer dans notre intérieur, nos esprit, afin que nous soyons plus alignés avec nous même, et notre vie plus paisible, douce. Bien sûr, il y a a toujours des choses sur lesquelles nous n’avons pas la main mise, à la vie, la nature, les individus qui nous entourent, de faire aussi leur part.
J’ai sincèrement apprécié cette dernière semaine et je pense garder ce livret tout près de moi, à porter de main, tantôt pour le test à cocher qui me servira à nouveau, ainsi que l’exercice d’auto-hypnose. Dernièrement, j’ai pu cocher moi même les cases, « J’ai demande de l’aide », « J’ai pris en compte les conseils que l’on m’a donnée », « J’ai réfléchi à toutes les possibilités ».
Peut-être était-je avant, une chrysalide n’attendant qu’à s’ouvrir, afin de s’épanouir un peu plus, et devenir un papillon plus léger, prêt à s’envoler et continuer avec joie son chemin.

 » Libre est sans plus d’attache semblable au cerf-volant dont on aurait soudain coupé la corde… »
Journal, André Gide

 

🌿 Après ce joli mois de Mars, quel est mon avis au sujet d’Happy Life Box?

J’ai sincèrement apprécié cette box de coaching en matière de développement personnel.
Je pense que ce projet est prometteur, et même que j’achèterai cette box une prochaine fois.
Je suis séduite par la thématique qui vous le savez, m’intéresse, me touche de tout coeur. Semons autour de nous des petites graines de joie, d’heureux petits riens. Je pense que c’est avec ces petites actions, que nous pouvons changer notre monde, le rende plus doux, plus paisible, et bienveillant. Ainsi, je vous recommande cette box, je pense que si vous êtes ici, ce produit vous plaira tout autant! Pour ma part, ces enseignements me profiteront tout au long de mon chemin! 

Sur ces mots, c’est tout sourire que je vous souhaite une douce et belle journée, prenez soin de vous, soyez à l’écoute de votre corps, en conscience avec votre vie 💙🍃
A tout bientôt!

2 petit mois avec la douce Míriel

Processed with VSCO

img_20161113_155554

Processed with VSCO with a8 preset

Processed with VSCO with a8 preset

Processed with VSCO with a8 preset

Processed with VSCO with a8 preset

Processed with VSCO with a8 preset

Processed with VSCO with a8 preset

CELA Fait désormais 2 MOIS environs QUE NOTRE JOLIE MÍRIEL VIT À PRÉSENT AVEC NOUS, DANS NOTRE CHARMANT PETIT COCON. DEPUIS QUE MON FIANCÉ ET MOI SOMMES ENSEMBLES, NOUS SOUHAITIONS POUVOIR UN JOUR, ADOPTER UN CHATON. POUR NOTRE ANNIVERSAIRE, ETIENNE AVAIT ÉMIS L’IDÉE DE TROUVER UNE JOLIE BOULE DE POILS QUI VIVRAIT AVEC NOUS. C’EST ALORS, QU’EN SECRET, J’AI FAIS QUELQUES PETITES RECHERCHES, POUR LUI FAIRE UNE SURPRISE.
C’EST AINSI QU’UN JOUR, JE SUIS TOMBÉE SUR UNE ANNONCE OÙ L’ON VOYAIT UNE JOLIE SACRÉE DE BIRMANIE À LA ROBE CHOCOLAT POINT, AUX SUPERBES YEUX BLEU, LESQUELLES ME FAISAIT DÉJÀ COMPLÈTEMENT FONDRE. J’AIME BEAUCOUP SES PETITS CHAUSSONS, AINSI QUE SA TACHE EN FORME DE GOUTTE QU’ELLE A SUR LE MUSEAU. PAR AILLEURS, SON PRÉNOM, MÍRIEL, LUI SIED À MERVEILLE CAR, EN ELFIQUE, SA SIGNIFICATION EST « DAME JOYAU ».
JE SONGE À NOUVEAU À CE MOMENT DÉLICIEUX, LORSQUE J’AI SONNÉ À LA PORTE DE CHEZ NOUS, NOTRE PETIT CHATON DANS UN PANIER QUE JE TENAIS DANS LES BRAS; PUIS, LA RÉACTION DE MON AMOUREUX LORSQU’EN OUVRANT LA PORTE, IL A DÉCOUVERT NOTRE PETIT BÉBÉ CHAT, ET AVAIT LES YEUX DÉJÀ EMPLIS DE TENDRESSES POUR ELLE.
MÍRIEL S’EST RAPIDEMENT ADAPTÉ À NOTRE PETIT APPARTEMENT, ET NOUS A ÉGALEMENT VITE ADOPTÉ.
LES VOIR ETIENNE ET ELLE S’APPRIVOISER, APPRENDRE À SE CONNAÎTRE, ÉTAIT TOUT SIMPLEMENT ADORABLE!
ELLE AIME BEAUCOUP JOUER AVEC NOUS, ET NOUS FAIS PARFOIS BEAUCOUP RIRE LORSQUE, NOTAMMENT LE SOIR, ELLE A SES QUART D’HEURES DE FOLIE. MALGRÉ SON IMMENSE CURIOSITÉ, ELLE EST PLUTÔT PRUDENTE ET NE FAIS que Peu DE BÊTISES (et même lorsque c’est le cas, nous n’arrivons pas à lui en vouloir). JOUEUSE, CURIEUSE, MAIS AUSSI DOUCE ET AFFECTUEUSE; ELLE AIME SE REPOSER SUR NOS GENOUX, N’OUBLIE PAS DE DEMANDER SES CÂLINS MATINAUX AU RÉVEIL. ELLE NOUS REND BIEN TOUTE L’AFFECTION QUE NOUS AVONS POUR ELLE.
ET TANDIS QUE J’ÉCRIS SES LIGNES, CE PETIT ÊTRE QUI N’EST QUE DOUCEUR, DORS À MES CÔTÉS. JE L’OBSERVE TANDIS QUE TOUT CONTRE MOI, ELLE S’EST LOVÉE COMME UNE BOULE DE DOUX COTON. JE SUIS TOUT SOURIRE, ET, À CHAQUE FOIS QUE JE LA REGARDE, J’AI LE COEUR GONFLÉ D’AMOUR.